Turbo-fladry

Turbo fladry et Triple turbofladry posés par l'ASPA Vosges

Meuse Nature Environnement a commencé dès 2015 à travailler sur les mesures d'urgence (mesure temporaire le temps d'installer d'autres moyens plus efficaces et sur le long terme). Parmi les mesures d'urgence, l'association a réalisé lors d'une journée bénévole 1500mètres de turbo-fladry.

 

Ce dispositif consiste à placer un fil électrique à quelques centimètres du sol (environ 50 cm) où est accroché tout le long des rubans en tissu. L'objectif, et d'effaroucher un éventuel prédateur qui rapprocherait les troupeaux domestiques.

 

Meuse Nature Environnement a finalement abandonné son travail de conception de ce dispositif puisque une autre association s'est spécialisée dessus : l'association ASPA Vosges. MNE a préférée se pencher sur d'autres moyens...

 

Néanmoins, Meuse Nature Environnement a pu suivre le turbo-fladry mis en place par l'ASPA Vosges et ce depuis 2016 en plaine Saint-Amond. 

Quelques retours d’observations :

Une petite CHRONOLOGIE

Parc de l'exploitation Vosgienne équipé du Turbo Fladry
Parc de l'exploitation Vosgienne équipé du Turbo Fladry

Durant l'été 2016, l'ASPA Vosges installe le turbo-fladry sur un parc d'une exploitation Vosgienne. Surface du parc : 7,5 ha avec présence d'un grillage à mouton sur tout le tour du parc.

 

L'association précise de placer le turbo-fladry à l'extérieur, mais pour des raisons de limites de propriété, le dispositif est placé à l’intérieur du parc. 

 

Le 28 Août, à la demande de l'éleveur (pour savoir si le loup est toujours présent dans le secteur et s'il passe à côté du fameux turbo-fladry), MNE pose 4 pièges photos autour du parc.

 

Le 15 septembre, nous obtenons une première photo du loup qui passe à côté du parc. Pour l'ASPA Vosges c'est une preuve de l'efficacité du moyen de protection. Pour nous, rien ne prouve que le loup a tenté d'attaquer le troupeau (il peut être simplement en déplacement) d'autant plus que nous n'avons aucune photo du loup qui tente de franchir le dispositif mis en place...

 

Dans la nuit du 13 au 14 décembre 2016, une attaque a lieu dans le troupeau malgré la présence du turbo-fladry.

 

Le 13 avril 2017, nous avons une nouvelle photo du loup près du parc. Pourtant le troupeau est absent ; d'où l'importance de ne pas tirer de conclusion hâtive quant à l'efficacité ou non de tel ou tel moyen de protection.

Notre avis

Photo du 15 septembre 2016
Photo du 15 septembre 2016

Le coût estimé du dispositif est de 0,99€/mètre linéaire

 

En se reportant aux retours d’expériences sur le turbo-fladry dans d'autres pays (comme les Etats-Unis), il est précisé que le dispositif a une efficacité (test en parc animalier) de 90 jours et 30 jours pour le fladry (le même système sans l'électrification dans le fil).

 

Lorsque l'on constate à plusieurs reprises le franchissement d'un prédateur malgré la présence du turbo-fladry (et malgré sa bonne mise en oeuvre) doit-on en conclure que le dispositif est inefficace ? 

 

Pour nous, le turbo-fladry reste un moyen d'effarouchement et non un moyen permanent (comme les clôtures).

 

Par contre pour un moyen d'effarouchement à 0,99€ cela reste onéreux. A ce coût, il existe d'autres moyens d'effarouchement plus abordable financièrement avec un effet pas moins efficace.

Avantages

  • La rapidité de mise en oeuvre (moins de 1h pour 1000 mètres linéaires).

Inconvénients

  • Onéreux si nous le comparons à d'autres moyens temporaires (filets, foxlights, dispositif à ultrasons, etc.)
  • Nécessite un entretien comme une clôture classique
  • Avec le vent, les rubans s'enroulent autour du fil 
  • Durée de vie limité malgré le traitement des rubans anti-UV : ruban rouge la première année, décoloré la seconde année et ensuite dégradation du système dès la troisième année.
  • Mauvaise intégration paysagère.

Tripler le dispositif ?

Triple turbofladry : Mont-l'Etroit (54)
Triple turbofladry : Mont-l'Etroit (54)

Suite à plusieurs attaques malgré la présence dispositif, l'association ASPA Vosges a fait le choix de doubler et tripler le turbo-fladry pour tenter de gagner en efficacité. 

 

Au-delà de l'intégration paysagère plutôt catastrophique (surtout dans des espaces natures sensibles), il est important de prendre en compte le coût plus important lorsque le dispositif est placé en double ou plus.

 

A titre de comparaison, un triple turbo-fladry d'une valeur de près de 3€/mètre linéaire coûte plus cher qu'un filet à mouton annoncé "anti-prédation" de 1m45 de haut d'une valeur de 2,8€/ml.


Rappel : les mesures d'urgence ont pour objectif de dissuader des attaques sur le même troupeau le temps de trouver des techniques de dissuasion pérennes (clôtures, chiens, gardiennage, etc.).